Blogosphère et liberté d’expression en Haïti !

Pour la première fois, le Bureau régional de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pour les Pays de la Caraïbe (BRPC), en partenariat avec le Centre PEN-Haïti, a lancé une activité en faveur des blogueurs en Haïti, autour du thème : « Blogosphère et liberté d’expression », le samedi 28 mars 2015.

Le modérateur de la Table ronde, Baba Idriss Fofana, au micro © OIF-BRPC
Le modérateur de la Table ronde, Baba Idriss Fofana, au micro © OIF-BRPC

Considéré en général comme un « espace de liberté » et d’interaction sur la toile, le « blog » est devenu aujourd’hui un moyen d’expression, de démocratisation et de participation citoyenne surtout pour beaucoup de jeunes dans les pays du sud. Désormais, ceux qui ont moins ‘’droit à la parole’’ veulent se faire entendre et participer plus ou moins à la construction ou au développement de leur pays par cet outil du web 2.0.

Ces dernières années, on le voit, le blogging prend de plus en plus une place prépondérante dans le quotidien des jeunes de certains pays d’Afrique francophone, notamment au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Togo, au Bénin, au Burkina, au Cameroun, en Guinée, au Mali etc.

Répartition des mondoblogueurs dans 70 pays dans le monde © Infographie Mondoblog
Répartition des mondoblogueurs dans 70 pays dans le monde © Infographie Mondoblog

D’ailleurs, avec la plateforme « Mondoblog », propulsée par l’équipe « Atelier des médias » de Radio France internationale (RFI), qui compte à ce jour plus de 600 blogueurs, participe à cet effet à « l’émergence d’une blogosphère francophone internationale et dynamique ». L’enjeu étant de contribuer à un développement du contenu francophone de qualité sur Internet.

Une vue de quelques participants © OIF-BRPC
Une vue de quelques participants © OIF-BRPC

L’OIF, Organisme des chefs d’Etats et de Gouvernement des pays francophones, n’est donc pas en marge de tout ce qui concerne le numérique, sa pratique. Tout en s’appuyant sur le document : « Horizon 2020 : Stratégie de la Francophonie numérique », définit lors du XIVe Conférence des chefs d’État et de gouvernement des pays ayant le français en partage, en 2012, l’organisation se donne les moyens de « contribuer à l’émergence d’une société de l’information démocratique, inclusive, ouverte et transparente qui favorise la diversité culturelle et linguistique et l’intégration de la Francophonie dans l’économie numérique ».

Une table ronde dans les hauteurs de Port-au-Prince (Thomassin 32) © OIF/BRPC
Une table ronde dans les hauteurs de Port-au-Prince (Thomassin 32) © OIF-BRPC

Consciente du fait que la jeunesse est la principale source d’innovation dans le numérique et qu’elle incarne son avenir, l’OIF en fait l’une de ses cibles prioritaires. C’est dans cet élan que le BRPC a, dans le cadre de ses activités de la « Quinzaine de la Francophonie » en Haïti, organisé une Table ronde sur « la  blogosphère et la liberté d’expression », dans les locaux du Centre PEN-Haïti.

A l'occasion de l'adresse du directeur du Bureau régional de l'OIF et celle du directeur du Centre PEN-Haïti © OIF-BRPC
A l’occasion de l’adresse du directeur du Bureau régional de l’OIF et celle du directeur du Centre PEN-Haïti © OIF-BRPC

Cette activité qui s’est déroulée en deux temps forts a enregistré la participation d’invités spéciaux dont Amélie Baron (correspondante de RFI), Gotson Pierre (patron d’AlterPresse), Wilney Taris (chef de la section communication du Sénat) et un public d’une quarantaine de jeunes haïtiens (femme et homme), venue d’horizon diverse, notamment de Port-au-Prince et des villes de province (Ouanaminthe, Cap-Haïtien, Gonaïves etc.).

Au cours de la table ronde ouverte dans la matinée avec les allocutions de Jean-Euphèle Milcé, directeur du CPH et David Bongard, directeur du BRPC, Gotson Pierre avec à son compteur plus de 15 années d’expérience dans le domaine de la presse en ligne (AlterPresse) a abordé plusieurs sous-thèmes, à savoir :

Gotson Pierre, fondateur de l'agence de presse haïtienne en ligne, AlterPresse, au micro © OIF-BRPC
Gotson Pierre, fondateur de l’agence de presse haïtienne en ligne, AlterPresse, au micro © OIF-BRPC
  • son choix pour la presse en ligne ;
  • l’évolution du numérique en Haïti ;
  • l’audience haïtienne sur internet ;
  • La vétusté de loi sur la télécommunication (la presse aussi) qui date de 1987, mais qui ne prend pas en compte le numérique ;
  • la différence entre blog et microblogging (facebook, tweeter etc) ;
  • bloguer en français et en créole ;
  • l’utilisation du blog comme moyen de communication par les associations et organisations syndicales en Haïti.

Amélie Baron, journaliste en Haïti depuis 2009 et travaillant pour plusieurs médias (RFI, Libération, Le Monde, Al Jazeera, AFP etc.) a partagé ses connaissances sur :

Amélie Baron, la doyenne des correspondants de presse internationale en Haïti, férue de tweeter, au micro © OIF-BRPC
Amélie Baron, la doyenne des correspondants de presse internationale en Haïti, férue de tweeter, au micro © OIF-BRPC
  • le journalisme citoyen ou de proximité;
  • la responsabilité des blogueurs à travers l’utilisation des outils numériques ;
  • la liberté d’expression dans l’exercice de son métier en Haïti ;
  • sa pratique du microblogging dans le cadre de ses activités journalistiques.

Puis Wilney Taris, communicateur et mondoblogueur a bien évidement parlé du projet « Mondoblog », à savoir :

Wilney Taris, mondoblogueur et communicateur au Sénat de la République d'Haïti © OIF-BRPC
Wilney Taris, mondoblogueur et communicateur au Sénat de la République d’Haïti © OIF-BRPC
  • comment devenir ‘’Mondoblogueur’’ ;
  • la particularité de cette plateforme (l’encadrement, responsabilité avec charte, session de formation virtuel (avec tutoriel) et présentielle) ;
  • les différentes sortes de blogues qu’on trouve sur la plateforme ;
  • l’évolution de Mondoblog dans les pays francophones ;
  • la création d’un Réseau de blogueur en Haïti.

Pour cette première partie, chaque intervenant a pu donner son point de vue selon le sous-thème abordé par les uns et les autres ce, en interaction avec le public.

L’après-midi a fait place à l’atelier d’initiation au blogging. Cette partie a été animée par Eric Bernard, spécialiste des Médias sociaux pour le développement (Mesodev) et Baba Idriss Fofana (Assistant en Communication au BRPC).

Eric Bernard, spécialiste des Médias sociaux pour le développement (Mésodev) © FBI
Eric Bernard, spécialiste des Médias sociaux pour le développement (Mésodev) © FBI

Le premier a fait une présentation visuelle sur « les blog en 80 tours » :

– les façons de bloguer différemment (pas que de l’actualité ou des opinions, mais aussi de blog scientifique, littéraire, mode etc.) ;

– les dimensions du blogging (blog individuel, entreprise, institutionnel etc), les types d’auteurs ;

– montrer que le blogging peut être aussi une compétence dans un métier (chargé de communication ou community manager) ;

– les outils : site web (blogger, ou CMS) mais aussi microblogging et médias sociaux.

Plusieurs personnes ont pris part à l'atelier d’initiation au blogging © FBI
Plusieurs personnes ont pris part à l’atelier d’initiation au blogging © FBI

Le second a également fait une présentation sur les ‘’pièges et astuces’’ pour la création de « Url » et l’édition d’un article de blog, notamment :

Lors de la deuxième partie de l'atelier d'initiation au blogging avec Baba Idriss F. © BRPC
Lors de la deuxième partie de l’atelier d’initiation au blogging avec Baba Idriss F. © BRPC
  • le choix de l’Url (ne pas choisir une adresse électronique qui pourrait limiter le champ d’action du blogueur à l’avenir) ;
  • le corps d’un billet ou article (titre, chapeau, intertitre pour aérer son texte) ;
  • l’insertion d’images (avec bonne taille et crédit photo), de vidéo ou audio pour animer son texte ;
  • l’insertion de lien vers des sources (prouver la véracité de que le blogueur énonce souvent).
Très content d'avoir pris part à cette rencontre autour du blog en Haïti, les participants ont encouragé la tenue d'un autre atelier de création de blog © BRPC
Très content d’avoir pris part à cette rencontre autour du blog en Haïti, les participants ont encouragé la tenue d’un autre atelier de création de blog © BRPC

Au terme de cette deuxième partie de la journée du 28 mars, qui a débuté à 10h et pris fin à 16h, la majorité des participants ont appelé de tous leurs vœux à la réédition d’un tel atelier (considéré par les organisateurs comme un avant-goût), dans l’espoir de pouvoir créer et administrer des blogs.

FBI

 

Visuel © Baba Idriss Fofana (OIF/BRPC)
Visuel © Baba Idriss Fofana (OIF/BRPC)
The following two tabs change content below.
Fofana Baba Idriss
Journaliste-Blogueur, communicateur, marketeur, web activiste, volontaire de la bonne cause !

1 commentaire sur “Blogosphère et liberté d’expression en Haïti !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *