Avec le Blog, osez franchir le Rubicon en Côte d’Ivoire…

FRANKO, le Camerounais, ne le dira jamais assez bien dans sa célèbre chanson « Coller la petite »: « la vie appartient à ceux qui ne dorment pas ». Autrement imaginé, dans un contexte local propre à la Côte d’Ivoire, on pourrait dire que « la blogosphère appartient à ceux qui ne chôment pas ». Quoi de plus normal, d’autant plus que l’adage dit que : «qui veut aller loin ménage sa monture ». C’est dans cette vision que, depuis la tenue de l’Assemblée générale constitutive de l’Union nationale des blogueurs de Côte d’Ivoire (UNBCI) à la Maison de la Presse d’Abidjan, le 7 décembre 2015, les choses sont allées plus vite qu’on ne pouvait l’imaginer.

Un pas décisif et irréversible…

Avec Moussa Bamba à sa tête – alias ‘’Behem’’, les activités de l’UNBCI ont été lancées le vendredi 8 janvier 2016, à l’occasion d’un afterwork à l’hôtel ‘’Emlys’’ à Cocody Les Deux-Plateaux. Le lendemain se tenait une formation des aspirants* au blogging. Ces rencontres ont tenu toutes leurs promesses, à en juger par le nombre de personnes ayant répondu aux invitations et aux adhésions qui ont suivies.

Au micro, le président de l'UNBCI s'adressant au vice-président lors du lancement des activités de l'association ©Yefien Com
Au micro, le président de l’UNBCI s’adressant au vice-président lors du lancement des activités de l’association ©Yefien Com

D’ailleurs, certains observateurs avertis n’ont pas manqué de dire que « ce pas décisif » devrait être « irréversible » pour l’UNBCI. Effectivement, passés les ‘’moments festifs’’, le compte à rebours est lancé : place au travail et à la réflexion. Et, en la matière, l’UNBCI n’entend pas faire dans la dentelle. Le premier responsable de l’association de blogueurs ivoirien/ne/s, – qui revendique à ce jour une cinquantaine de membres – ne dira pas le contraire. A en croire Moussa Bamba, « le blog est longtemps resté l’apanage d’une certaine élite. Alors qu’en théorie, il est possible à tous d’avoir un blog et de l’animer ».

Le blog, un moyen d’insertion ?

Si pour le président de l’Union, le blog, de nos jours, est un formidable outil d’expression et d’insertion dans la société, « l’UNBCI entend donc aller à la rencontre des toutes les couches socio-professionnelles afin de les inciter et les initier au blogging ». Des actions ont déjà été entreprises dans ce sens. Dès après la formation des aspirants au blog, l’UNBCI organise son 1er #MeetUp* le samedi 30 janvier 2016. Autour du thème : « Bloguer en communauté: quel intérêt?« , il rassemblera notamment les intervenants Obin Guiako (web entrepreneur) et David Capo-Chichi (membre Akendewa).

Organisation du 1er MeetUp de l'UNBCI le samedi 30 janvier 2016 ©
Organisation du 1er MeetUp de l’UNBCI le samedi 30 janvier 2016 ©

Cette tribune sera l’occasion pour les participants de connaître : « les avantages d’appartenir à une communauté de blogueurs et éventuellement les inconvénients d’être dans une communauté ». Au sortir de cette rencontre, chacun pourra se faire son opinion sur ce qu’on pourrait appeler ‘’la vie en communauté web’’. Même si, en vérité, « l’union fait la force ».

Vers les Assises du blogging

C’est pourquoi, après ce MeetUp, l’UNBCI souhaite associer tous les acteurs de la blogosphère ivoirienne pour jeter les bases d’un secteur jusque là dépourvu de textes. En d’autres termes, il s’agira de faire les « Assises du blogging » en Côte d’Ivoire afin que, désormais, il y ait un cadre formel et réglementaire (si possible législatif) pour l’exercice des métiers du numérique. Le vice-président de l’UNBCI, Marck Andy, avait abordé la question le 16 janvier 2016 lors d’un entretien à l’Emission TIC et TEC de Radio Côte d’Ivoire (que vous pouvez réécouter ici).

Il est clair que pour ce genre d’activité, inhabituelle au pays des Éléphants et même ailleurs, ce ne sera pas seulement l’affaire de l’UNBCI. Les autorités ivoiriennes, à travers le Ministère de l’Economie Numérique, la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), le Conseil national de la presse (CNP) et les professionnels des médias, la Commission TIC de l’Assemblée nationale, la société civile, les organisations de défense des droits de l’homme et tous ceux qui pensent pouvoir apporter leur expertise, devront être impliqués à l’occasion de ces #AssisesDuBlog pour aboutir à une définition viable. C’est lorsque tous les contours du blogging seront définis que « n’importe qui ne fera pas n’importe quoi ».

FBI

Un visuel annonçant les Assises du blog en Côte d'Ivoire ©UNBCI
Un visuel annonçant les Assises du blog en Côte d’Ivoire ©UNBCI

 

The following two tabs change content below.
Fofana Baba Idriss
Journaliste-Blogueur, communicateur, web activiste, volontaire de la bonne cause !

2 commentaires sur “Avec le Blog, osez franchir le Rubicon en Côte d’Ivoire…

    1. Merci très cher YOBOUET. C’est avec beaucoup de plaisir que je te lis. Nous sommes pour la régulation du secteur des TIC en Côte d’Ivoire, notamment le domaine de la blogosphère. Car, aujourd’hui, il ne faut pas se voiler la face. Les blogueurs sont écoutés dans le monde entier. Et par la même occasion, ils font bouger les lignes dans pas mal de pays. Nous voulons donc associer tous les acteurs de la « Webosphère » pour réfléchir à la structuration du milieu. Tous les partenaires seront les bienvenus pour nous accompagner dans cette mission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *