Les bonnes adresses d’Abidjan à connaître

statue akwaba abidjan (port-bouët)
« Abidjan est le plus doux au monde ». Cette célèbre expression vient du groupe ‘’zouglou’’ ivoirien « Espoir 2000 ». Quand il le dit, ce n’est pas de l’abus. Pour celui qui débarque pour la première fois dans la capitale économique ivoirienne, il ne s’ennuiera pas. Il aura « tout pour se mettre à l’aise » sur tous les plans. Oui, ça dépend de là où tu veux aller. Le district d’Abidjan compte environ six millions d’habitants, selon le gouverneur Beugré Mambé . Cette métropole est composée de 10 communes. Chaque zone a une particularité qui pourrait attirer ton attention : Suivez mon regard…

Festivités de fin d'année en lumière à la Place de la Marie d'Abobo / Ph.Badra Aly
Festivités de fin d’année en lumière à la Place de la Marie d’Abobo / Ph.Badra Aly

A Abobo, s’il y a un endroit mythique, c’est bien la place de la Mairie. On l’appelle encore « le port d’Abobo ». Un endroit sec qui grouille de monde du matin au soir. C’est peut-être le parc d’attractions de la commune du maire Adama Toungara. Depuis deux ans, on célèbre la fête de la lumière avec des installations pyrotechniques. En tout cas, pour celui qui n’est pas sujet à l’agoraphobie, c’est le lieu idéal pour se fondre dans une population qui majoritairement cherche sa pitance quotidienne. Là-bas, on ne refuse pas les offrandes.

A l'allocodrôme de Cocody / Ph: Salma Amadore
A l’allocodrôme de Cocody / Ph: Salma Amadore

A Cocody, le fameux ‘’allocodrôme’’ aura marqué la commune chic du maire N’Goan Aka Mathias. Aujourd’hui, même si le coin existe, il ne fait plus la fierté des hommes et femmes qui s’y donnaient rendez-vous. Mais, le boulevard du nom du gouverneur ‘’Latrille’’ assure la relève. La nuit tombée, il faut vous rendre aux Deux Plateaux (Les Vallons) pour voir les jeunes filles ‘’lancer les foulards’’. Les péripatéticiennes, de tout genre et de tout goût, racolent dans tous les sens. Autrement dit, pour celui qui aime la bouffe, « il y a à boire et à manger » à ‘’Angré-Mahou’’ de 20 heures à l’aube. Et si vous ne souhaitez pas rester dehors, le chic « Temple Bar » à tous les atouts pour vous maintenir en haleine.

Les Ivoiriens et la fête dans la commune de la joie (Yopougon) / Ph: Abidjanshow.com
Les Ivoiriens et la fête dans la commune de la joie (Yopougon) / Ph: Abidjanshow.com

A Yopougon, la rue princesse a été ‘’désacralisée’’ on pourrait le dire ainsi. Les bulldozers du ministre de la Salubrité sont passés par là-bas. Aujourd’hui, la majeure partie de ses bars se sont déportés dans le sous-quartier ‘’Ananeraie’’. Pour se la couler douce, le week-end, notamment les samedis, il faut compter aussi avec le maquis ‘’Internat’’ appelé encore ‘’Le Zouglou’’ sis dans le sous-quartier de ‘’Niangon’’. Dans cet endroit ‘’zougloutique’’, vous trouverez une tête forte de chaque commune d’Abidjan. Comme pour dire que la commune de Gilbert Kafana Koné n’a pas perdu son nom de ‘’joie’’ et de charme.

Alpha Blondy et Tiken Jah, ces stars du reggea en Côte d'Ivoire / Ph: gbich
Alpha Blondy et Tiken Jah, ces stars du reggea en Côte d’Ivoire / Ph: gbich

A Marcory, on s’allume entre DJ. Le Pink-Bar du sous-quartier ‘’St-Thérèse’’ est considéré comme le lieu de prédilection des clashs entre artistes des ‘’sons’’ en vogue sur ‘’ivoirmixdj’’. Tout comme le ‘’Parker Play’’, à la rue Paule Langevin, représente le lieu mythique des reggaemans. Les grands comme Alpha Blondy et Tiken Jah  sont passés par là.. Les endroits clos on n’en parle pas. Il faut se rendre en zone 4, dans le secteur des Blancs comme on le dit, pour voir les ‘’fraîchiny’’ (les jeunes filles) ou nanas de toutes les nationalités, notamment les Marocaines et les Libanaises. Elles sont prêtes à vous envoyer au septième ciel dans la commune ‘’choco’’ (choc) du maire Aby Raoul.

Dans la commune d'Adjamé, face au mythique restaurant "Chez Hassan 220" / Ph: DR
Dans la commune d’Adjamé, face au mythique restaurant « Chez Hassan 220 » / Ph: DR

A Adjamé, on se donne les grands rendez-vous chez ‘’Hassan 220 logements’’ ou à l’ex-cinéma ‘’Liberté’’. Si tu es dans la commune de Youssouf Sylla que tu n’as pas mis les pieds au ‘’Black’’, c’est que tu auras « tout raté ». C’est le marché des appareils surtout des téléphones portables et de la friperie. Là-bas, il faut faire attention aux pickpockets et aux vendeurs d’illusions. Vous pourrez acheter un caillou, en lieu et place d’un téléphone. N’oubliez pas que le ‘’Forum d’Adjamé’’ pourrait aussi faire votre affaire. Il vous suffit d’être sur le boulevard ‘’Nangui Abrogoua’’ où la route n’existe que de nom. Tellement encombrée par les vendeurs de fortune. Mais au moins vous aurez, en plus de l’électronique, l’alimentaire, la chance de ne pas vous faire voler.

De la viande de mouton ou de bœuf, braisée à l'abattoir de Port-Bouët (Abidjan) / Ph Cyriac Gbogou
De la viande de mouton ou de bœuf, braisée à l’abattoir de Port-Bouët (Abidjan) / Ph Cyriac Gbogou

A Port-Bouët, il y a le plus grand abattoir de la Côte d’Ivoire. Où on trouve toutes sortes de viandes braisées communément appelées ‘’Choukouya’’. D’ailleurs, un marché de nuit existe bel et bien. Allez-y à tout moment pour vos achats nocturnes. En plus, dans la commune de la ‘’doyenne’’ des maires Hortense Aka Anghui, ne craignez rien. L’armée française du 43e BIMA assure votre sécurité. Dans le cas contraire, vous pouvez transiter par l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny.

L'hôtel SEBROKO, devenu le siège de l'ONUCI depuis 2004 Ph: worldtravelserver
L’hôtel SEBROKO, devenu le siège de l’ONUCI depuis 2004 Ph: worldtravelserver

A Attécoubé, une partie du territoire américain s’y trouve. Il s’agit de l’hôtel Sébroko. L’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci) a élu domicile. C’est un chef- d’œuvre architectural dans la commune du maire Danho Paulin. Ce quartier d’Abidjan est subdivisé par la lagune Ebrié (une partie vers Adjamé et l’autre vers Yopougon) où se trouve le camp de la marine nationale. Avec votre zodiac ou même un bateau de plaisance, vous passerez un bon moment sur l’eau qui bordure Attécoubé.

Marché de Koumassi centre / Ph : destinationabidjan
Marché de Koumassi centre / Ph : destinationabidjan

A Koumassi, c’est la place ‘’Inchallah’’ qui accueille toutes les grandes rencontres. On ne peut parler de la commune du maire N’Dohi Raymond sans parler de ce stade qui reçoit tous les grands meetings, matchs de football, etc. Mais, le marché ‘’Djè Konan’’ fait la fierté de cette cité par le rayonnement de son nom. A entendre les plus habitués, on n’y trouve tout : de la nourriture, des vêtements, des appareils électroménagers.

Plateau, le quartier des affaires de la ville d'Abidjan / Ph: DR
Plateau, le quartier des affaires de la ville d’Abidjan / Ph: DR

Au Plateau, on trouve les gratte-ciels de la Côte d’Ivoire. C’est la cité administrative et des affaires du pays. Le World Trade Center (WTC) ou le Centre de commerce international d’Abidjan (CCIA), sont restés comme des endroits de repère de tous ceux débarquent dans la commune du maire Noël Akossi Bendjo. N’oublions pas, le fameux espace « la Sorbonne », où des amoureux de la politique ivoirienne ont alimenté les débats de tout genre sur la nationalité de Ouattara, sur le néo-colonialiste et autres. Aujourd’hui, l’endroit a repris son nom : les 60 logements. Mais, les Ivoiriens préfèrent l’appellation ‘’Sorbonne’’.

L'immeuble CCIA, fortement endomagé pendant la crise de 2011 a été entièrement rénové et abrite aujourd'hui une grande partie des bureaux de la Banque africaine de développement (BAD) / Ph: Abidjan.net
L’immeuble CCIA, fortement endomagé pendant la crise de 2011 a été entièrement rénové et abrite aujourd’hui une grande partie des bureaux de la Banque africaine de développement (BAD) / Ph: Abidjan.net

A Treichville, la rue 12 a fait ses beaux jours par le passé. Mais, il faut être à la ‘’gare de Bassam’’ pour se rendre compte qu’il y a encore de la chaleur humaine dans l’une des plus vieilles communes d’Abidjan. C’est le grand carrefour par excellence qui ne laisse échapper personne. Tu n’arriveras pas dans la cité du maire Amichia Jean François sans entendre parler de cette gare urbaine. Or, ce n’est pas tout. Le lieu de retrouvailles des plus belles ‘’go de baby’’ n’est rien d’autre que le marché de ‘’Belleville’’. Elles y vont uniquement pour s’acheter les plus beaux habits. Et se retrouver, pourquoi pas, au Palais de la culture pour vibrer, tout en ayant une belle vue de lagune Ebrié.

Les jeunes filles, pour plus de beauté, ne se laissent pas faire... Ph: DR
Les jeunes filles, pour plus de beauté, ne se laissent pas faire… Ph: DR

Comme pour terminer avec le refrain de l’artiste ivoirien Petit Denis et du français Singuila : « Abidjan ici ya la joie ooh, est-ce que ça ment… ça ment pas » !!!

FBI

The following two tabs change content below.
Fofana Baba Idriss
Journaliste-Blogueur, communicateur, marketeur, web activiste, volontaire de la bonne cause !

23 thoughts on “Les bonnes adresses d’Abidjan à connaître

  1. Hello FBI, ca fait plaisir de lire l’article que nous avons lu et relu pendant l’atelier à Grand Bassam sur la petite table.
    Je garde de bon souvenir de toi et espère te recroiser… quelques part sur notre petite planète.
    Jean-Marc

    1. Merci J.M pour ces compliments. Ce fut un plaisir pour moi d’avoir travaillé avec toi. Tu nous as montré de quoi t’es capable. En plus de ton génie informatique, on a découvert ton « talent littéraire » à travers la lecture de ce billet. Malheureusement, tu n’as pas eu le temps de faire l’atelier « retape blog » avec moi. Je serai encore heureux d’être avec toi pour la réalisation d’autres choses.

  2. C’est vrai que ce billet me donne faim. Alors je ferme vite mon ordi et je saute sur « Matonge », le quartier vivant de Kinshasa la belle, croquer un bon morceau de chèvre à la braise à la chikwange bien de chez moi. Ah…Ah…

  3. Je prefere mon Attecoubé Natal, Quartier TOMBER-MORT vis a vis de BORIBANA la bas on pays pas Orange, Mangue…On attend quand les mechantes femmes d’adjamé jettent là pour aller faire frikine et ramansser pour venir vendre dans nos couloirs du quartier ou il y a le plus grand nombre de Cours Commune ho…

    Mais mon gars est ce que tu connais Port Bouet 2 là ou on se decoupe toujours…Les quartiers des fanatiques Adorateurs3…..Ce qui est sur, tu viens de me donner de nouvelles raisons de cherchez à connaitre Abidjan hein…

    Peace depuis mon Woyodrome…

  4. Ces 10 endroits méritent d’y aller qu’on soit de passage ou qu’on vive sur place.Tu as su donner l’envie à quelqu’un de venir en Cote d’Ivoire et découvrir ces Lieux devenus Mythiques.Se rendre compte par soi-meme qu’Abidjan est le plus doux au Monde…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *