Côte d’Ivoire: Un Journaliste en prison à Danané…

Le Comité Ivoirien de Protection des Journalistes a été informé de l’incarcération de Massoeu Domi Etienne  dit Mass Domi, Journaliste au quotidien Le Mandat, depuis le mardi 18 décembre 2012, à 8h GMT, à la prison du commissariat de Danané,  pour outrage à magistrat.

De source proche de sa rédaction, cette incarcération  fait suite à  »un malentendu » entre le président du tribunal de Danané et le journaliste, qui se s’est déroulé dans le bureau de M. Casmir Yéou, sous-préfet de cette localité de l’ouest de la Côte d’Ivoire.

En effet, se rendant à l’état civil de Danané, sa région natale, pour se faire établir le duplicata de son extrait d’acte de naissance, notre confrère a été prié de se rendre au tribunal de ladite ville, seule compétence a délivré ce document administratif depuis que des fraudes massives sur l’état civil de cette localité ont été constatées après la fin de la crise post-électorale de 2011.

Pour bénéficier de facilité dans la procédure administrative qu’il devait suivre, notre confrère s’est rendu au bureau du sous-préfet de Danané. Après des échanges cette autorité a fait appel au président du tribunal de la ville. Une fois à trois dans le bureau et des discussions, la démarche du journaliste a été assimilée à un refus de se plier à la procédure administrative qui lui a été indiquée. Les tentatives de l’homme de presse de se faire comprendre sont restées vaines et le ton est monté très vite dans la pièce.

Mass Domi a choisi alors de se retirer du bureau du sous-préfet pour faire redescendre la tension. Cette initiative lui a été aussi préjudiciable. A peine a t’il atteint le centre de la cour de la sous-préfecture que des hommes en uniforme se sont saisis de lui avant de l’enfermer dans une des cellules de la prison du commissariat de Danané. C’est dans sa cellule que notre confrère a été informé d’avoir porté outrage à un magistrat. Son téléphone portable lui sera confisqué avant de lui être restitué aux environ de 16 h GMT.

Joint au téléphone, dans l’après-midi de mardi, le sous-préfet  a confirmé l’arrestation du journaliste avant de fustiger son attitude vis à vis du président du tribunal et de sa propre personne. Pour l’heure toutes les démarches entreprises pour la libération du journaliste du Mandat sont restées vaines et Mass Domi passera sa première nuit en prison.

Source: Comité Ivoirien de la Protection des Journalistes
The following two tabs change content below.
Fofana Baba Idriss
Journaliste depuis 2010 et Blogueur depuis 2012 sur la plateforme de Radio France International – Mondoblog – où j'anime notamment des chroniques politiques et parle aussi de culture et faits de société. Ayant également fait des études de Marketing et de Management, j'ai occupé dans différents pays les fonctions d’Assistant en communication politique et Responsable des communications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *