Blessé, Yaya va amputer la Côte d’Ivoire au Mondial 2014

A 59 jours de l’ouverture du banquet planétaire du football au pays du Roi Pelé, le Brésil, la blessure de l’international ivoirien Yaya Touré, métronome du club anglais de Manchester City, est inquiétante.

Ça donne froid dans le dos ! Blessé le dimanche 13 avril 2014, lors de Liverpool-Manchester City (3-2), comptant pour la 34ème journée de la Premier League (championnat anglais), le milieu défensif Yaya Touré pourrait manquer la fin de saison. Il se dit même que sa participation au mondial serait compromise.

Sorti à la 19ème minute de jeu, Yaya Touré semblait souffrir, énormément, des ischio-jambiers (déchirure du tibia en dessous du genou). Une blessure qui, selon un ex-international ivoirien, peut « causer une indisponibilité de 3 mois au minimum, du joueur ». Son entraineur de Manchester City, Manuel Pellegrini, résigné, ne se fait aucun doute. « Yaya va rater le prochain match. Mais il se peut également qu’il ne rejoue pas de toute la saison », a confié le coach chilien à la presse anglaise. Il n’a néanmoins pas précisé de quoi souffrait l’ancien Monégasque. Sabri Lamouchi devrait avoir des inquiétudes.

Un malheur ne vient jamais seul !

Il faut le dire sans passion, Touré est l’un des éléments moteurs des Eléphants de Côte d’Ivoire. Et l’inquiétude que partage bon nombre d’Ivoirien, c’est de croire que l’international ivoirien pourrait être indisponible pour le Mondial qui débute le 12 juin au Brésil. Beaucoup pariaient sur la force de frappe de l’équipe ivoirienne. Surtout, au moment où la Côte d’Ivoire remonte de trois places au sein du dernier classement de la Fédération Internationale de Football (FIFA) publié le jeudi 10 avril 2014 sur son site officiel.

De la 24è place au mois de mars, les Eléphants ont grappillé pour se retrouver à la 21ème avec 830 points. On pourrait dire que les Oranges de Côte d’Ivoire manquent de peu de réintégrer le top 20 mondial. Et restent toujours, loin derrière la Colombie (4è) et la Grèce (10è) logées dans le groupe C de la Coupe du Monde 2014 avec la Côte d’Ivoire. Qui débutera le Mondial 2014, le 14 juin face au Japon à Recife, avant d’affronter la Colombie le 19 juin à Brasilia puis la Grèce, le 24 juin à Fortaleza. Comme quoi, les Eléphants sont toujours leader en Afrique. Ils comptent démontrer au mondial prochain qu’ils méritent d’être classés comme les « rois d’Afrique ».

Mais, rien n’ai pourtant gagné d’avance. La blessure de Yaya vient, une fois de plus, réveiller une certaine torpeur dans le camp des Ivoiriens au point de perdre leur sérénité, à 59 jours de la compétition mondiale. Une rencontre à laquelle tous les professionnels ivoiriens caressent l’espoir de faire partie de la plus grande compétition de football. Gohi Bi Cyriac est l’un de ceux-là.

Qui pour le remplacer ?

Depuis son retour de blessure, l’Ivoirien ne cesse de progresser rencontre après rencontre. Le joueur veut être décisif pour son équipe d’ici la fin des playoffs. Cela, pour garder l’espoir de disputer le Mondial avec les Eléphants. Par ses prestations, le buteur tente de convaincre le sélectionneur ivoirien Sabri Lamouchi. « J’ai toujours dit que nous serions plus performants en jouant en 4-4-2. Et cela s’est confirmé. Le sélectionneur ne m’a jamais oublié malgré les blessures… Marquer est toujours une bonne chose mais plus encore, c’est la collectivité et l’esprit de groupe que nous avons montrés qui me font plaisir. J’espère que nous pourrons conserver ces qualités quand nous jouerons à l’extérieur également. Maintenant je sais que des bonnes performances avec Anderlecht lors des PO1 pourront peut-être me permettre d’aller au Brésil », a déclaré Gohi Bi Cyriac.

En tout cas, Sabri Lamouchi dévoilera sa liste de 30 joueurs pour la préparation du Mondial 2014 en mai prochain. Tous les internationaux ivoiriens veulent faire partie de cette short-liste. Ils mettent donc les bouchées doubles pour être dans le collimateur du sélectionneur. Après Arouna Koné qui se bat comme un beau diable pour figurer sur cette liste, Cissé Abdoul Karim qui caresse également l’espoir d’y être, c’est au tour de Gohi Bi Cyriac de se dévoiler. Pourront-ils remplacer Yaya Touré ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Ivoiriens attendent, impatiemment, les résultats d’examens « plus approfondis » pour déterminer la nature exacte de la blessure du milieu défensif de Manchester City et connaître le sort de Yaya Touré.
FBI

The following two tabs change content below.
Fofana Baba Idriss
Journaliste depuis 2010 et Blogueur depuis 2012 sur la plateforme de Radio France International – Mondoblog – où j'anime notamment des chroniques politiques et parle aussi de culture et faits de société. Ayant également fait des études de Marketing et de Management, j'ai occupé dans différents pays les fonctions d’Assistant en communication politique et Responsable des communications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *