Après la maladie, Ouattara redonne espoir aux Ivoiriens

Le président de la République, Alassane Ouattara va bien et très bien même. Le jeudi 27 février 2014, le chef de l’Etat ivoirien s’est rendu ‘’en chair et en os’’ à l’ambassade de Côte d’Ivoire à Paris, pour saluer ses compatriotes et annoncer la reprise de ses activités pour bientôt.

Trois semaines après, Alassane Ouattara a mis fin aux supputations sur son compte. Sorti de l’hôpital le mercredi 26 février 2014, à la suite d’une opération chirurgicale, le président de la République est apparu publiquement hier, jeudi 27 février.

A l’occasion d’une conférence de presse, à l’ambassade de Côte d’Ivoire à Paris, il a annoncé qu’il avait hâte de rentrer au pays afin de continuer le travail. « (…) Je tiens à reprendre les tournées (visites d’Etat dans les régions du pays, Ndlr) et à faire en sorte que je puisse aller saluer les populations comme je l’ai fait au cours des dernières années. Je suis particulièrement heureux de vous dire cela », a déclaré Alassane Ouattara.

On le sait, le Président ivoirien avait un agenda très chargé ce mois-ci, avant son dernier voyage. Alors qu’il devait se rendre du 18 au 20 février dernier dans le District du Zanzan, et recevoir son homologue français François Hollande à Abidjan, Alassane Ouattara a quitté la capitale économique ivoirienne le dimanche 2 février 2014 pour une visite privée en France.

Malheureusement, au cours de cette visite, pour des problèmes de santé, le chef de l’Etat a subi une opération chirurgicale. Toute chose qui aura bouleversé son calendrier. « Comme vous le savez, j’étais venu en France en séjour privé et j’ai eu à faire une consultation auprès de mes médecins, et ceux-ci ont estimé qu’il était important que je subisse une opération à cause d’un problème de sciatique. Vous savez, la sciatique est très douloureuse. J’ai fais quelques infiltrations auparavant, en partie, pour calmer ces douleurs. Mais là, l’opération a été faite sur leur recommandation. Et tout s’est très bien passé. Donc, je n’ai plus aucune douleur », a indiqué le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara.

Aujourd’hui, il rassure son peuple, avec son sourire légendaire, de ce que tout va bien. Seulement, dit-il, « je dois utiliser une canne de temps en temps, mais pas pour longtemps, je peux vous assurer ». Le soulignant, le président de la République de Côte d’Ivoire entendait tranquilliser ses compatriotes sur la reprise de ses activités et ses tournées à l’intérieur du pays.

Avant de quitter Paris, puisque son retour est annoncé pour ce dimanche 2 mars prochain, le chef de l’Etat s’est réjoui d’avoir résolu le problème des bourses des étudiants ivoiriens en France. « J’ai vu M. l’Ambassadeur quasi-quotidiennement, nous nous sommes téléphonés quelques fois. Il m’a soumis des doléances telles que la question des bourses des étudiants que j’ai pu régler. Je voudrais que les étudiants soient rassurés. J’ai donné des instructions et ceci a été exécuté pour que les bourses soient payées de la période d’octobre de l’année dernière, jusqu’à fin février de cette année. Donc voyez-vous, mon séjour ici a été bénéfique pour certains et bien sûr, pour moi-même », a rassuré le N°1 Ivoirien. Il a salué l’ambassadeur Charles Providence Gomis et son personnel pour sa disponibilité, son affection et pour toute l’attention dont-il a été l’objet durant son séjour parisien.

FBI

The following two tabs change content below.
Fofana Baba Idriss
Journaliste depuis 2010 et Blogueur depuis 2012 sur la plateforme de Radio France International – Mondoblog – où j'anime notamment des chroniques politiques et parle aussi de culture et faits de société. Ayant également fait des études de Marketing et de Management, j'ai occupé dans différents pays les fonctions d’Assistant en communication politique et Responsable des communications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *