Après des années de braise, Guillaume Soro veut réconcilier les Ivoiriens par la plume

Du 15 septembre au 15 décembre 2013, le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, a organisé un concours de Nouvelles. Les résultats sont tombés le mercredi 19 mars 2014, au cabinet du PAN à Cocody-Riviera Golf. Comment les 5 Nouvelles ont été retenues ?

Le président du Parlement ivoirien, Guillaume Soro. Ph: DR
Le président du Parlement ivoirien, Guillaume Soro. Ph: DR

Il y avait plus de 300 candidatures en lice. Mais, ce sont 219 textes qui ont été reconnus comme répondant aux critères de validité indiqués par le Règlement intérieur du Concours international de Nouvelles sur la paix et la réconciliation initié par le président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro.

Après plus de deux mois de travaux conduits par un jury de quatre membres dont Mme Fatou Kéita, écrivaine, Foua Ernest de saint-sauveur, écrivain, Mme Yéo Abibata Ouattara, professeur de Lettres et Awani Sylla, Consultante en Communication, seulement les cinq (05) meilleures Nouvelles ont été sélectionnées.

La liste des heureux gagnants a été dévoilée par Moussa Touré, Conseiller spécial chargé de la Communication du PAN, au cours d’un point de presse. Il s’agit donc, par ordre du mérite de la Nouvelle N°59, intitulé « La divine paix », de la Nouvelle N°45, intitulée « Comme les 5 doigts de la main », de la Nouvelle N°23, intitulée « Le BAC du pardon », de la Nouvelle N°29, intitulée « La chaîne brisée » et de la Nouvelle N°57, intitulée « Un destin commun ». Les lauréats sont tous Ivoiriens.

La présidente du jury, Fatou Kéita. Ph: DR
La présidente du jury, Fatou Kéita. Ph: DR

Selon la présidente du jury, son équipe a travaillé dans l’anonymat , avec le sérieux possible et dans la transparence totale. « Nous avons travaillé de façon anonyme. Il n’y a pas eu de tricherie. En la matière, je suis très rigoureuse. Les noms sont ceux qui véritablement étaient les meilleurs », a précisé Fatou Kéita, Conseiller technique du président de l’Assemblée nationale également Maître-assistante à l’Université.

Expliquant le processus de sélection des meilleurs textes, l’universitaire a souligné que le travail était fastidieux. « C’était beaucoup de travail. 219 textes multipliés par 5 ou 6 pages, ça fait déjà beaucoup de lectures. C’est un investissement en temps. J’ai quand même pris une équipe assez réduite. Je n’aurais pas pris des gens que je ne connais pas. Il faut un certain sérieux pour ce genre de travail là, pour vraiment lire les textes. Ce qui a été fait. Nous avons partagé les textes. Nous avons eu plusieurs réunions. Et, en fin de parcours, nous avons tous, chacun de nous, sélectionné 10 textes. Après la sélection de 10 ouvrages, chacun a lu les 10 ouvrages préférés de chacun. C’est à partir de là que nous avons réduis et nous sommes arrivés à 5 ouvrages. Et parmi les 5 ouvrages, chacun d’entre nous avait 5. Donc, il y avait 20 textes. Parmi ceux-ci, il fallait sortir les 5 meilleures Nouvelles sur la paix et la réconciliation », a détaillé la présidente du jury, Fatou Kéita.

‘’Faible niveau des postulants’’

Toutefois, la Conseillère du président de l’Assemblée nationale a fait savoir que dans l’ensemble,  »le niveau n’était pas très bon ». « Il y a eu beaucoup de rejets. On se perdait dans la guerre. On s’est rendu compte qu’on a beaucoup à faire sur le chemin de la réconciliation. Parce qu’on ressentait vraiment toute la souffrance du vécu. Et pour nous-mêmes les membres du jury, ça n’a pas toujours été facile de lire tout ça. Les textes nous ramenaient dans toutes les atrocités que nous avons connues pendant la guerre ».

Le responsable de la Communication du PAN, Moussa Touré, journaliste. Ph: DR
Le responsable de la Communication du PAN, Moussa Touré, journaliste. Ph: DR

En ce qui concerne les 5 lots, les prix vont de 100.000 FCFA à 500.000 FCFA, en plus des appareils numériques, tablettes, ordinateurs etc. Le super lot est un voyage qui sera offert au 1er gagnant avec Guillaume Soro à l’étranger. Pour sa part, le Conseiller en Communication, Moussa Touré a indiqué que les gagnants seront contactés par mail, par téléphone et convié à une grande cérémonie de proclamation des résultats qui aura lieu le mardi 25 mars 2014, en présence du président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro. Il reviendra au PAN de remettre solennellement les lots aux gagnants.

Au dire de Moussa Touré, le président Soro est intimement convaincu que « si les mots nous ont poussés à l’affrontement, c’est par les mots que nous pouvons entamer le processus de guérison définitive ». Après les parlementaires, les rois et chefs traditionnels, le président Guillaume Soro a décidé de convier les hommes de lettres, à s’impliquer, eux-aussi, dans le processus de l’édification de la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire. Peut-être la meilleure voie ! Qui sait ?

FBI

The following two tabs change content below.
Fofana Baba Idriss
Journaliste-Blogueur, communicateur, marketeur, web activiste, volontaire de la bonne cause !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *