Affaire #CharlieHebdo : Tous pour ou contre la France ? (acte 1)

La division est en train de prendre le dessus. Alors que certains croyaient que « l’Affaire Charlie Hebdo », c’est-à-dire l’attentat contre le journal satirique français, commis par des terroristes ou jihadistes (c’est selon) le 7 janvier 2015 à Paris, allait déclencher une vraie bataille contre ces malfaiteurs d’un autre nom. Que nenni !

La une de Charlie Hebdo après l'attentat du 7 janvier 2015 par des Djihadistes.
La une de Charlie Hebdo après l’attentat du 7 janvier 2015 par des Djihadistes.

Une semaine après le carnage, nous assistons plutôt à la naissance, ou à la montée en puissance de deux fronts. ‘’Anti-islamophobes’’ et adeptes de la ‘’liberté d’expression’’ se sont déclarés une guerre à fleurets mouchetés depuis la parution du ‘’Numéro des survivants’’ de Charlie Hebdo (qui s’arrache comme de petit pain), le 14 janvier 2015, avec en grande une, l’image du prophète Mahomet (S.A.W). Ailleurs, on assiste à une volée de bois vert contre l’autre camp.

Ce qui a mis le feu aux poudres…

Protestation au Mali contre la une de Charlie hebdo. Ph: Malijet
Protestation au Mali contre la une de Charlie hebdo. Ph: Malijet

Vendu à plus de 5 millions d’exemplaires, notamment en France, le ‘’numéro des survivants’’ n’a pas fait que des grincements de dents en Afrique, côté ouest. La caricature du prophète des musulmans a occasionné des marches de protestations au Mali, au Sénégal, en Mauritanie, au Niger et au Pakistan où le drapeau français et des effigies du président français sont partis en fumée.

Au Niger, dans les protestations, les choses sont allées de mal en pire. Ph Afp
Au Niger, dans les protestations, les choses sont allées de mal en pire. Ph Afp

Mais la où ça plus fait mal, c’est chez notre très cher président Mahamadou Issoufou qui a vu son pays à feu et à sang. A en croire à des commentaires sur les réseaux sociaux, cette énième caricature du prophète serait à l’image d’un pénis dessiné. Vrai ou faux ? Je n’en sais rien.


Mais il n’en fallait pas plus pour que des Nigériens, très remontés contre les ‘’nanzara’’ (terme pour désigné les blancs en malinké), incendient quatre églises. Bien plus, la colère de mes frères nigériens a occasionné la mort de cinq personnes dans l’affaire #CharlieHebdo. Vous imaginez l’ampleur des dégâts ? Sommes-nous en proie à une guerre des religions ?

En guise de protestation contre la une de Charlie Hebdo  des drapeaux français ont été brûlés à Karachi. Ph: Rtl
En guise de protestation contre la une de Charlie Hebdo des drapeaux français ont été brûlés à Karachi. Ph: Rtl

Pour moi, s’il doit y avoir une troisième guerre mondial, elle devrait avoir lieu contre les terroristes et non entre les chrétiens et les musulmans. C’est pourquoi nous devons faire preuve de beaucoup d’humilité dans les actes qu’on pose. Il ne faut surtout pas pousser jusqu’au dégoût, ne pas se montrer trop fort pour s’attirer plus d’ennemis, plus fort.

Hollande monte en France et chute en Afrique !

Hausse spectaculaire de popularité de François Hollande après les attentats de Charlie Hebdo. | AFP
Hausse spectaculaire de popularité de François Hollande après les attentats de Charlie Hebdo. | AFP

Curieusement, le président François Hollande est monté de plus de 20 points selon les derniers sondages en France où il était au plus bas de l’échelle. Contrairement dans une partie de l’Afrique, où l’homme avait pignon sur rue, il ne serait pas prétentieux de dire que la côte de popularité du N°1 français (à/ou) pourrait baisser de plus de 50 points dans les prochains sondages de « TNS-Sofres » ou « IFOP » sous les tropiques. Faut-il s’en réjouir ?
Des millions de français dans les rues de Paris pour dire non au terrorisme, oui à la liberté d'expression. source Ph: France soir
Des millions de français dans les rues de Paris pour dire non au terrorisme, oui à la liberté d’expression. source Ph: France soir

Je suis d’accord avec la marche des 4 millions de personnes en France, le dimanche 11 janvier 2015, pour dire oui à la liberté d’expression. Mais je dois me rendre à l’évidence que ma liberté à des limites, elle s’arrête là où celle de l’autre commence. Doit-on dire que toutes les croyances sont respectées en France avec la déclaration du N°1 de l’Eglise catholique?
Le pape François a dénoncé la une des survivants de Charlie Hebdo. Ph: Afp
Le pape François a dénoncé la une des survivants de Charlie Hebdo. Ph: Afp

Car le pape François ne croyait pas si bien dire : « Il faut respecter la religion de l’autre ». Sinon, il n’y aura pas de « dialogue entre les religions » comme le préconise la Francophonie. Et cela est plus que jamais une réalité. Si les musulmans considèrent que « caricaturé le prophète Mahomet est un blasphème », il faut accepter cela comme tel. Il ne faut pas aller contre cette ‘’différence’’. « S’exprimer librement est un droit fondamental, mais n’autorise pas à insulter la foi d’autrui », estime le pape, interrogé après l’attaque contre « Charlie Hebdo ».
Caricature d'un internaute sur facebook.
Caricature d’un internaute sur facebook.

D’ailleurs, je voudrais dire à quel point je suis d’accord avec ceux qui disent que « la liberté n’est pas du libertinage ». Nous pouvons éviter les conflits si nous arrêtons de remuer le couteau dans la plaie de l’autre, si nous arrêtons de faire ce que l’autre n’aime pas. Cela n’est pas une faiblesse. C’est le vivre ensemble qui le commande.

Ce qu’il faut éviter !

#JeSuisCharlie parce que je suis contre le #terrorisme et l’#IslamismeRadical. Mais #JeNeSuisPasCharlie si c’est pour créer des tensions, des divisions ou une guerre religieuse dans le monde. C’est le lieu pour moi de rappeler que ce n’est pas la première fois que le journal satirique français fait l’objet d’attaque pour la même cause. En 2011, le journal avait déjà été la cible d’un incendie criminelle qui n’avait pas fait de victimes. Aujourd’hui, en janvier 2015, caricaturistes, journalistes et policiers ont été décimé au sein de la nouvelle rédaction par des jihadistes.

Des têtes fortes de Charlie Hebdo sont tombées suite à l'attentat. Ph DR
Des têtes fortes de Charlie Hebdo sont tombées suite à l’attentat. Ph DR

J’ai mal pour mes confrères. J’ai mal pour toutes les 12 personnes tuées dans cette barbarie. J’imagine que la marche des 5 millions de français ne pourra pas les réveiller, encore la vente du ‘’numéro des survivants’’ à 7 millions d’exemplaires. Mais les Français peuvent atténuer ou stopper le mal en France et soulager cette autre partie du monde en colère, en ne tombant pas dans la provocation.

FBI

The following two tabs change content below.
Fofana Baba Idriss
Journaliste-Blogueur, communicateur, web activiste, volontaire de la bonne cause !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *