Cuvette sacrée, elle fait des « miracles » en Côte d’Ivoire

 

Voici le liquide ‘’précieux’’ qui fait courir plusieurs personnalités d’ici et d’ailleurs. Photo: FBIYAY

Le département de Prikro (région de Daoukro) regorge de potentialités énormes sur le plan ancestral. Dans l’une de ses sous-préfectures, en l’occurrence, celle de Famienkro où une ‘’cuvette miracle’’, contenant un liquide, fait courir plusieurs personnalités, à la recherche de célébrité. Reportage…

Famienkro. Bourgade située à 25 km de Prikro est presqu’un lieu de pèlerinage aujourd’hui, dans la région de Daoukro. Et, pour cause ? Une cuvette – qui serait – descendue du ciel est en train d’attirer plusieurs personnalités, notamment, des ministres, hommes politiques, footballeurs, artistes et commerçants, à la recherche de célébrité. Une information qui suscite autant d’attention. Nous y avons fait un tour avec un fils de Prikro dans le cadre d’une visite dans des champs d’hévéa.

Il est 10h20 mn. Ce lundi 05 novembre 2012, en route pour le village magique, sur une terre poussiéreuse, le soleil est au zénith. Aucune condition ne présage un agréable voyage. Tant, la poussière asperge les six passagers que nous sommes dans le véhicule. Heureusement, nous sommes à bord d’un 4×4 pour défier les nids de pouls ou autres crevasses. Deux heures de routes difficiles, c’est le temps mis avant d’être accueilli par une population enthousiasmée à l’entrée de l’ancienne cité de la canne à sucre, après la fermeture du complexe sucrier de Sérebou Comoé, il y a quelques années.

La cuvette miracle se trouve sous cet arbre gigantesque où se dirigent plusieurs personnes. Photo: FBIYAY

Si la disparition de l’usine a occasionné le départ de plusieurs fonctionnaires de Famienkro,  la population peut s’estimer heureuse avec la visite de personnes « bien gradées » chez elles. Ce, du fait de la cuvette sacrée qui fait des miracles, à en croire Copa, notre guide du jour. « Chaque jour, des gens viennent pour adorer la cuvette pour que leurs projets se réalisent », révèle-t-il. Après la conférence de presse animée par l’Ingénieur Agronome Adi Kouamé Isac sur l’hévéaculture, le cap est mis sur le lieu de « pèlerinage ». Le chef de village Youssouf Bakary, est au devant des choses. Dans la direction de la grande mosquée de Famienkro, un arbre est remarquable par sa forme et sa taille. « C’est justement à côté de cet arbre que la cuvette est descendue. Un mur a été dressé pour protéger l’endroit et le fermer à clé », indique Aboudou Kouassi Souleymane, responsable d’un groupement de jeunes. Qui précise qu’« à Famienkro, tout le monde est musulman».

En partance sur le lieu, dans les coulisses, on entend dire que les villageois ne laissent pas n’importe qui s’introduire sur le site. « Parce qu’il faut être d’une certaine probité morale ». Vrai ou faux ? En tout cas, le chef de village fait savoir que tout le monde peut se rendre sur le lieu. « Tout le monde y vient. Les ministres, hommes politiques et de grands commerçants ne manquent pas de venir parler de leurs projets à la cuvette. D’abord, ils viennent avec un coq blanc pour faire les promesses. Après la réalisation de leurs vœux, ils viennent remercier la cuvette avec un mouton. C’est l’histoire sacrée du village de Famienkro et de toute la région du Iffou », a rassuré Youssouf Bakary.

Selon lui, Laurent Pokou, le footballeur, a fait un tour sur les lieux après sa blessure. Et, « il a fait une longue carrière footballistique », a-t-il ajouté. D’ailleurs, un jeune du village nous a fait savoir qu’il aurait marié une fille de ce village. Mais, comment une cuvette a bien pu se retrouver dans ce village ? Sans tabou, le chef de village éclaire notre lanterne. « En réalité, ce sont deux cuvettes qui sont descendues du ciel à une heure tardive de la nuit pendant que tout le monde dormait. Et, les gens ont trouvé de l’eau à l’intérieur des cuvettes. De manière mystique, l’autre est retournée au Togo, à Sozaniemango. Où se trouve une partie de nos ancêtres », a-t-il dévoilé.

Chose curieuse, lorsque nous posons la question de savoir à quand remonte l’arrivée de cette cuvette miracle dans la zone, le chef répond : « il y a des siècle et des siècles. Et, moi je n’étais pas encore né. Encore moins mon père qui a vécu plus de 100 ans ». En un mot comme en mille, on peut conclure que l’histoire de la ‘’cuvette miracle’’ n’est pas une nouveauté. Mais, il fallait s’y rendre pour voir… avant d’y croire !

Fofana Baba Idriss (FBI), Envoyé spécial dans la région de Daoukro

The following two tabs change content below.
Fofana Baba Idriss
Journaliste depuis 2010 et Blogueur depuis 2012 sur la plateforme de Radio France International – Mondoblog – où j'anime notamment des chroniques politiques et parle aussi de culture et faits de société. Ayant également fait des études de Marketing et de Management, j'ai occupé dans différents pays les fonctions d’Assistant en communication politique et Responsable des communications.

2 commentaires sur “Cuvette sacrée, elle fait des « miracles » en Côte d’Ivoire

  1. Bonjour j’aimerais avoir un contact de ce village, puisque je souhaiterai faire un séjour dans ce village pour présenter mes voeux

  2. Bonjour.j ai fais mon enfance a serebou comoe et depuis 1990,nous sommes partis de la.mais serebou reste graver dans ma mémoire de sorte que je ne fais que rêver de cet endroit.j aimerai avoir des image si possible et peut aller faire un pèlerinage la bas pour peut être atténuerait ce souvenir.merci à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *