«1 Ivoirien, 1 ordinateur + 1 connexion internet» à quel prix monsieur le président?

Laissez-moi dire ! Au-delà des fracas médiatiques, du séduisantissime des Ivoiriens à travers le projet présidentiel : « un citoyen, un ordinateur + une connexion internet », au finish on n’a rien compris… mais on nous a emballé !

Image de l'Agence nationale du service universel des télécommunications-Tic (Ansut)©
Image de l’Agence nationale du service universel des télécommunications-Tic (Ansut)©

Actuellement, en 2015, le pays des Eléphants serait à la 120ème place sur 144 pays en termes de maturité numérique. Et dans cinq ans, selon notre PRADO (Président Alassane Dramane Ouattara), la Côte d’Ivoire sera un pays émergent. Pour y parvenir, des sachant croient savoir que le secteur des TIC (Technologie de l’information et de la communication) sera l’un des meilleurs créneaux. Vrai ou faux ?

En tout cas, le PRADO ne croyait pas si bien dire : « selon diverses études réalisées par l’Union Internationale des Télécommunications et la Banque Mondiale, pour un pays comme la Côte d’Ivoire où le nombre d’abonné à la téléphonie mobile est passé de 16 millions en 2010 à 21 millions en 2015, une progression de 10% du nombre de personnes ayant accès à internet haut débit peut générer un accroissement du Produit intérieur brut (Pib) de 1 à 1,4 points par an ».

Malheureusement, l’Ivoirien moyen n’a pas les moyens de se nourrir convenablement (trois fois par jour), à fortiori s’acheter « un ordinateur plus une connexion internet ».
Lors de mon passage en 2013 au Campus 2 de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké (UAO) qui n’était pas encore connecté à internet, pour l’Université d’été Bouaké E-school time (BEST13), organisée par l’agence E-voir, Je n’ai pas été surpris d’entendre un étudiant de 3ème année dire : « Je préfère utiliser mes 200 francs Cfa (0,30 €) au resto que d’acheter une heure de connexion internet ». Le Blogueur Florent Youzan, spécialité en ‘’Logiciels Libres’’, peut témoigner de cela.

Tout simplement je voudrais souligner que les chiffres parlent, mais la réalité du terrain saute aux yeux. Avec le chômage grandissant, les couches défavorisées qui parviennent à se connecter (avec 4 Gigas de données à 15.000* francs Cfa), sont obligées de vivre du jour au lendemain dans la faim. Chose qui a en quelque sorte encouragé le phénomène de cybercriminalité ou le ‘’broutage’’, qui a pignon sur rue aujourd’hui en Côte d’Ivoire.

Offre promotionnelle d'un opérateur de téléphonie mobile en Côte d'Ivoire.
Offre promotionnelle d’un opérateur de téléphonie mobile en Côte d’Ivoire.

C’est fort de tout cela que l’actuel président ivoirien, Alassane Ouattara, a reveillé son ‘’vieux projet’’ de campagne 2010 au moment où l’on s’achemine vers la campagne présidentielle de 2015. Quatre ans après son accession au pouvoir d’Etat, il a pris son courage à deux mains, le jeudi 19 février 2015, pour procéder au lancement officiel du projet : « un citoyen, un ordinateur + une connexion internet ». Ceci devrait, selon le gouvernement ivoirien, permettre à environ 500.000 familles de bénéficier de kits micro-ordinateurs avec accès à internet, avec la construction d’un réseau national en ‘’fibre optique’’ d’ici juillet 2015.
{optionyard : www.optionyard.com}

Comme d’habitude sous les tropiques, la cérémonie s’est déroulée sous les grands projecteurs de la Nation. On a même eu droit aux ‘’messages de propagande’’ des plus fanatiques sur les réseaux sociaux. Tellement l’affaire faisait grand bruit que j’ai sursauté de mon lit pensant qu’on distribuait gratuitement à « un ivoirien, un ordinateur + une connexion internet ». Or, j’étais en brousse.

Lors du lancement du projet "un citoyen, un ordinateur + une connexion internet", le jeudi 19 février 2015, à l'hôtel Ivoire. ©PRCI
Lors du lancement du projet « un citoyen, un ordinateur + une connexion internet », le jeudi 19 février 2015, à l’hôtel Ivoire. ©PRCI

En vérité, le PRADO, connu pour ses largesses par certains, appelé encore l’enfant prodigue par d’autres, qui donne sans compter, ne fera pas d’offrande cette fois-ci. C’est plutôt un ‘’commerce gouvernemental’’ qui sera développé à travers son projet, « un citoyen, un ordinateur + connexion internet ». Comme dirait l’autre. « Ce sont les mêmes qui vont s’enrichir encore ». Les intéresser et non les paupérisés vont devoir acheter le ‘’package’’ à des prix réduits, dit-on, de 20 à 48%, à des points de vente dédiés, variant entre 168.000* à 249.000* francs Cfa TTC pour les ordinateurs et de 50.000* à 196.000* francs Cfa pour les Tablettes.

Sincèrement. A ces prix-là, ce ne sont pas les « 49% de pauvres » (en Côte d’Ivoire) qui feront plaisir au PRADO en achetant ses ordinateurs. A l’heure où « l’argent ne circule pas dans les ménages, parce qu’il travaille pour l’émergence », des éclairés ont compris le projet « un citoyen, un ordinateur + une connexion internet » comme un ‘’concept gouvernemental’’. Ceux qui ont vite fait de sauter devraient déchanter, parce que le père Noël ne leur offrira pas ça, cadeau.

Chers frères et sœurs. Ce que vous ne savez pas, c’est que le Gouvernement se voit dans « l’obligation d’accorder la priorité à la sécurité des biens et des personnes, aux services de base que sont l’accès à l’eau potable, à l’électricité, à la santé, à l’éducation, aux infrastructures routières ». Oui, parce que c’est à ce ‘’coup’’ que notre PRADO pourra éviter la ‘’bombe sociale’’.

Attendez ! Et si on nous donnait du boulot, des ordinateurs gratuitement à l’école, dans les universités, au travail, au marché, au champ, au village en 2020, quand on sera émergent, quant l’argent va circuler à nouveau… Qu’en pensez-vous ?

FBI

*1 euro = 655 francs Cfa en Côte d’Ivoire
*1 dollar = 500 francs Cfa en Côte d’Ivoire

The following two tabs change content below.
Fofana Baba Idriss
Journaliste-Blogueur, communicateur, marketeur, web activiste, volontaire de la bonne cause !

12 commentaires sur “«1 Ivoirien, 1 ordinateur + 1 connexion internet» à quel prix monsieur le président?

  1. J’ai impérativement besoin d’un ordinateur pour ma formation dans le parcours Production Audiovisuelle…..
    Mais je n’ai vraiment pas d’argent pour m’en procurer. Pouvez-vous m’aider svp?
    (ETUDIANT)

  2. si le prix des ordinateurs est le même que celui que nous croisons sur le marché,alors je crois pas que le PRADO veut vraiment faire du social. qu’il revoit le prix pour qu’un grand nombre puisse en avoir. merci..

  3. Il faut donner plus d information au ivoirienne la mémoire ram et disque dure interne tout les information sur l ordinateur ces bon surveiller les vendeurs agrée ces mon problème ca les genres sont pas honneur je vous assure merci

  4. Je crois que etat a bien fais de lancer cette opération mais il faut surveiller les revendeurs agrée il sont entrain faire des betis il propose autre ordinateur au ivoirienne pas celui que le gouvernement a mis en place. Je suis aller voir les ordinateur

  5. Je pense que se programme est dédié aux fonctionnaires car les prix sont très élèves.il n’ya pas de différent entre prix que nous rencontrons sur marché ivoirien. Alors quel est l’avantage pour ce programme?

    1. Ci ce n’est pas déjà le cas, où alors cherchons à savoir l’état d’avancement dudit projet lancé en février 2015. Et là, nous sommes en juin 2016, cela fait plus d’un an… rien !

  6. c’est effectivement vrai ce que tu dit, ils le font pour s’enrichir sur les dos des citoyens, en effet il n’y a eu aucune réduction considérable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *